«Ciao maschio»

Immagine: 
Volto, potere e identità dell'uomo contemporaneo
23/06 - 14/11/2021
Galleria d'Arte Moderna

En utilisant le filtre exclusif des différents langages de l'art, l'exposition décrit l'évolution de la représentation et du rôle de l'homme contemporain dans la société et l'influence que ces changements ont eue sur les arts, notamment de la seconde moitié des années 1960 à la période post-idéologique actuelle

L'exposition présente plus de 100 œuvres, dont des peintures, des sculptures, des graphiques, des photographies, des films d'art et expérimentaux, des vidéos, des vidéo-performances et des installations, dont beaucoup n'ont jamais été exposées auparavant ou ne l'ont pas été depuis longtemps, provenant en partie des collections d'art contemporain du Capitole - Galleria d'Arte Moderna, Musée de Rome au Palazzo Braschi, Collection d'art contemporain de la surintendance MACRO, Centre de recherche et de documentation sur les arts visuels CRDAV - ainsi que du MAXXI, du Centro per l’Arte Contemporanea Luigi Pecci de Prato, d'UniCredit SpA, de fondations et d'archives d'artistes, et d'autres institutions publiques et privées.

L'exposition va au-delà d'un thème simpliste et monolithique lié à la "conception de la masculinité", en mettant en évidence les problèmes et les contrastes internes de la construction "plurielle" de l'art liée à la figure masculine, en réfléchissant également à la dimension politique des corps ou, encore, en s'attardant sur la nature intermédiale et identitaire de ces corps.
À l'instar du film réalisé par Marco Ferreri en 1978, lauréat du Grand Prix Spécial du Jury au 31e Festival de Cannes, et dont l'exposition cite délibérément le titre, l'exposition est aussi une sorte d'hommage au grand réalisateur italien. L'exposition est divisée en séquences thématiques qui, à travers l'art, dessinent le visage, le pouvoir et l'identité masculins dans leur évolution sociale et politique, de la fin du XIXe siècle au XXIe siècle. La métaphore extrême de Ferreri, dans son exploration continue de la crise masculine contemporaine, est mise à l'honneur dans l'exposition avec la projection du film d'art Ferreri de Mario Schifano.
L'exposition s'ouvre sur une installation urbaine in situ de l'artiste de rue Pax Paloscia intitulée Contemporary Gods, créée sur l'un des principaux thèmes de sa recherche iconographique, l'adolescence masculine comprise comme une phase de passage, de transition, caractérisée par des changements psychophysiques et physiques intenses. Toiles peintes et photographies qui rencontrent/se heurtent à la physicalité féminine, représentée par la sculpture Bagnante (1934) de Marino Marini.

Les sections de l'exposition commencent par LE VISAGE DU POUVOIR, une véritable installation d'œuvres qui couvre une salle entière du musée, construite comme un travelling "intrusif" de visages et de corps masculins au pouvoir.
Une attention particulière sera accordée à LE VISAGE DE LA TERREUR, avec les portraits officiels de trois dictateurs - Hitler, Mussolini, Stalin - symboles emblématiques de la terreur du XXe siècle et mémoire vivante de la violence contre les personnes.
Une autre section de l'exposition est consacrée à l'IDENTITÉ MASCULINE à partir de la culture millénaire qui a trop souvent affecté l'éducation et que l'art a bien mis en valeur et représenté au fil des décennies avec le développement d'œuvres sur la guerre et la violence de l'homme sur l'homme, sur la famille comprise dans ses différentes formes et possibilités ainsi que sur le thème de la beauté et de la conscience de soi.
Une section est consacrée à la CULTURE DU CORPS ET À L'ÉTHIQUE SPORTIVE, dans la recherche de ce que nous pourrions considérer comme un "autre corps", surtout depuis la seconde moitié du XXe siècle, également en relation avec le genre et l'identité de genre non binaire ou genderqueer. Thèmes fondamentaux de l'investigation de notre siècle.
Dans la rencontre entre les besoins de la recherche et ceux de l'analyse du sujet/objet "masculin", nous ne pouvions pas passer à côté de HOMMES VISITÉS PAR DES FEMMES, l'autre regard sur l'homme contemporain, dans notre cas à travers l'objectif de femmes photographes et le regard d'artistes italiens de la seconde moitié du vingtième siècle.
L'exposition se termine par une autre installation urbaine, Till Death Tears Us Apart (2017), de l'un des plus célèbres artistes urbains américains, Mark Jenkins, réalisée en collaboration avec la galerie Wunderkammern. Recherche provocatrice d'une sorte de "fin absolue" de l'homme. L'installation de Jenkins est dramatique et déstabilisante, mais aussi engageante et surréaliste dans sa structure hyperréaliste, d'autant plus qu'elle est insérée dans un espace muséal, hors d'un lieu classique de la vie quotidienne.
L'exposition comprend également une série de films d'art intitulée "UN SUPERMASCHIO", produite avec le Centro Sperimentale di Cinematografia - Cineteca Nazionale, en collaboration avec le CSC - Archivio Nazionale Cinema Impresa, sous la direction d'Annamaria Licciardello (Cineteca Nazionale), et consacrée au cinéma expérimental italien des années 1960-1970, à travers laquelle l'objectif est d'étudier le "super-ego" cinématographique masculin de cette période.

L'exposition est accompagnée par un catalogue (Gangemi editore) avec des essais inédits de : Arianna Angelelli, Ritanna Armeni, Claudio Crescentini, Alessandra Grandelis, Mark Jenkins, Annamaria Licciardello, Francesca Lombardi, Andrea Minuz - avec des contributions de Anselma Dell'Olio, Alex Pagliardini, Federica Pirani, Fiorenza Taricone et Daniela Vasta.

En corrélation avec l'exposition, pendant la période juillet-octobre, des événements, des rencontres et des lectures en plein air seront organisés dans le cloître-jardin du GAM et à la Casa del Cinema, dans le but d'élargir la vision thématique vers d'autres formes de langages artistiques, avec des interventions à plusieurs voix allant de la poésie à la littérature, de l'action au théâtre.

ARTISTES EN EXPOSITION
Claudio Abate, Vito Acconci, Valerio Adami, Franco Angeli, Giacomo Balla, Gianfranco Baruchello, Mirella Bentivoglio, Vinicio Berti, Umberto Bignardi, Tomaso Binga, Felice Carena, Lisetta Carmi, Elisabetta Catalano, Claudio Cintoli, Gino De Dominicis, Giorgio de Chirico, Agnese De Donato, Willem De Kooning, Shepard Fairey, Flatz, Rosa Foschi, Franco Gentilini, Gilbert & George, Guerrila Girls, Alberto Grifi, Renato Guttuso, Mark Jenkins, Alfredo Leonardi, Carlo Levi, Sergio Lombardo, Urs Luthi, Renato Mambor, Carlo Maria Mariani, Fabio Mauri, Alessandra Mercadini, Ugo Nespolo, Luigi Ontani, Pax Paloscia, Pino Pascali, Luca Maria Patella, Giuseppe Penone, Anders Petersen, Lamberto Pignotti, Cristiano Pintaldi, Fausto Pirandello, Michelangelo Pistoletto, Gerhard Richter, Piero Sadun, Franco Sarnari, Giulio Aristide Sartorio, Howard Schatz, Mario Schifano, Toti Scialoja, Scipione, Gino Severini, Cesare Tacchi, Tato, Paolo Ventura, Francesco Vezzoli, Andy Warhol, Erwin Wurm, Alba Zari et d'autres.

 

Informations

Lieu
Galleria d'Arte Moderna
Horaire

Du 23 juin au 14 novembre 2021
du mardi au dimanche de 10h00 à 18h30
dernière admission une demi-heure avant la fermeture

Avant de planifier la visite, CONSULTEZ LES NOTICES

Billet d'entrée

Voir la page : Billets

Informations

Appelez le 060608 (tous les jours de 9h00 à 19h00)

Promu par
Roma Capitale, Assessorato alla Crescita culturale, Sovrintendenza Capitolina ai Beni Culturali.
Commissaires
Arianna Angelelli et Claudio Crescentini

Typologie
Exposition|Art contemporain
Jours de fermeture
Lun
Commissaire
Arianna Angelelli e Claudio Crescentini

Salle de presse

20210624
1008752
Claudio Abate/Pino Pascali, Pascali e il cannone, 1965, fotografia da azione, Roma, Sovrintendenza Capitolina ai Beni Culturali
Galleria d'Arte Moderna -

piattaforma Google Suite

24/06/2021
Didactique pour tous

Eventi correlati

20210914
1009267
Galleria d'Arte Moderna
14/09 - 15/10/2021
Evénement|Lecture, Evénement|Réunions
20210623
1009176
Galleria d'Arte Moderna
23/06 - 14/11/2021
Evénement|Festivals et revues
20210930
1009296
Carlo Maria Mariani, Autonuca, 1972, olio su tela
Galleria d'Arte Moderna
30/09/2021
Didactique pour tous
20210831
1009235
Galleria d'Arte Moderna
31/08/2021
Didactique pour tous
20210727
1009122
Galleria d'Arte Moderna
27/07/2021
Didactique pour tous
20210624
1008752
Claudio Abate/Pino Pascali, Pascali e il cannone, 1965, fotografia da azione, Roma, Sovrintendenza Capitolina ai Beni Culturali